Catégories
Actu

« Cadavre exquis »

En 2017, Emilie Boré et Daniel Abimi publient Bora Bora Dream pour la collection Uppercut de BSN Press (Lausanne). Ce cadavre exquis, un micro-roman dans la veine noire, est leur premier livre à quatre mains.

Ça se passe dans un fitness. Il veut des abdos en béton, elle rêve d’un ventre en acier. En apparence, tout devrait les rapprocher. Même s’il faut toujours se méfier des apparences. Se méfier tout court d’ailleurs.

Daniel Abimi est né en 1965, à Lausanne où il a exercé différents métiers comme celui de veilleur de nuit, chauffeur de taxi, journaliste et fonctionnaire avant de se consacrer à celui de rédacteur. Il a longtemps travaillé pour le Comité international de la Croix-Rouge, principalement en Afrique et en Asie centrale. En Suisse, il a publié deux romans noirs chez Bernard Campiche Editeur (Le Dernier Echangeur en 2009 et Le Cadeau de Noël en 2012), ainsi qu’un récit en 2015, Le Baron. Il travaille actuellement à La Saison des Mouches qui renoue avec les personnages récurrents de ses polars : le journaliste Michel Rod et l’inspecteur Mariani. 

Née en 1984 en France, Emilie Boré est diplômée de l’École du Louvre et titulaire d’un Master en lettres et histoire de l’art. Après avoir travaillé durant quinze ans en Suisse romande dans le marché de l’art, la satire puis la communication — notamment dans le milieu du théâtre —, elle oeuvre aujourd’hui comme rédactrice. Elle a publié, en collaboration avec des illustrateurs, trois livres pour enfants : Contes saugrenus pour endormir les parents (Stentor, Montreux, 2014), Serge le loup blanc (Clochette, Paris, 2015) et Jean-Blaise, le chat qui se prenait pour un oiseau (La Joie de Lire, Genève, 2022). 

Photographie d’Ivan Garcia pour Le Regard Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.