Catégories
Actu

Francis

Mon ami Francis Dannemark est parti le 30 septembre 2021 .

Même pas un an.  Et ce ne sont pas les astres qui décident quand il faut penser aux gens qu’on aime.  Mais le manque est cruel tous les jours.  Nous parlions des heures durant, de tout.  Même en colloque singulier il y mettait toute sa poésie, sa sagesse, son optimisme.  Nous étions complémentaires dans notre approche, et nous partagions la même vision des choses du monde.

Et puis, c’était un grand écrivain.  Il a écrit tant de choses, de belles choses, de choses vraies.

Je ne le citerai cependant pas ici.  Il serait impensable que le lecteur de ces quelques mots n’aille pas, s’il le souhaite, le rechercher, rencontrer ses phrases, ses mots, ses pensées et ses citations sur la même machine qui nous abreuve aussi de toute la vanité du monde.

Quand je lui avais proposé, au printemps de l’année passée, de nous rejoindre pour une « Lecture en Cotentin » , pour lire sa prose ou sa poésie, il avait accepté sans hésiter.  Il s’était réjoui de partager avec d’autres, de s’évader dans notre belle région normande.  Il quittait rarement son petit logement, sa vie n’était pas facile.  Ecrire, même avec un immense talent,  ne nourrit pas son homme, ou par chance, parfois.

Mais le mal était déjà en lui et dès la fin du printemps, ses forces ont commencé à décliner.

Je caresse l’idée d’être un jour à même de lire quelques-unes de ses plus belles pages lors d’une activité de « Lectures en Cotentin », non pas pour le remplacer mais pour le représenter un peu, rendre hommage à l’artiste, au penseur, au philosophe qu’il était.

Michel Castermans

Catégories
Actu

Michka

Marie Celante, photographie, expo 2020/2021 – De-ci De-là Together
Marie Celante, photographie, expo 2019 – De-ci De-là Together
Les photographies de Marie CELANTE , « Michka » , accompagnent nos lectures

Michka propose ses photographies de coques de bateaux en plan serré.

Cet effet de rapprochement configure à son image un aspect similaire à ce qu’en peinture on peut traduire par de l’abstraction. Comme elle le dit elle-même « c’est passer de la coque d’un bateau à un tableau ».

A regarder l’image, rien en effet ne prédispose à indiquer le point de départ de son travail, à savoir un objet du quotidien marin.

Autodidacte, travaillant la photographie depuis 2015, Michka aime voyager, photographier, découvrir. Elle regarde, choisit, sélectionne des bateaux, puis, au final, attirée par une coque plus que par une autre elle prend le temps de créer son image, car elle ne retouche pas ses photos.

Native de la région, elle est une jeune femme de bord de mer, habituée à ces bateaux dont la coque raconte l’histoire. Michka immortalise un moment fugace et nous fait découvrir à travers son regard un instantané de paysages sculptés par la rouille, le lichen, les coquillages, avant que l’homme ne les corrige.

Ce sont les couleurs qui dominent, si différentes d’un bateau à l’autre, et la lumière particulière de chaque port, de Cherbourg, Port-Bail, Dielette, Régneville… à La Réunion et Bangkok… en passant par Marseille.

Instagram: @michka_intheflow

Instagram: @decidelatogethergalerie

Site internet : https://decidelatogether.com

Catégories
Actu

Littérature et Arts Plastiques



Oh Jacques Prévert
Le si petit port Racine
Pense encore à toi
 

Parallèlement aux écritures littéraires, notre association souhaite s’ouvrir à d’autres formes de langages poétiques. Photographier, c’est écrire avec la lumière, peindre, c’est la traduire, sculpter c’est la faire entrer dans la 3è dimension.   Ces formes d’expression sont également des écritures qu’il faut parfois apprendre à relire ou à lire.

Des expositions peuvent prendre leur place dans la démarche élargie de Lectures en Cotentin.

Photographie et texte de Michel Castermans.